Les missions du Gefluc

Depuis 1975, le Gefluc s’appuie sur les dons des entreprises, salariés et particuliers pour :

Financer la recherche
contre le cancer

Améliorer la prise en charge des malades

Accompagner le retour à l’emploi

Mener des actions
de prévention & d’information

euros distribués en 2020 sur le territoire Dauphiné-Savoie

euros distribués depuis 1975

euros distribués à fin 2019 par les Gefluc en France

Grâce à votre générosité…

 

 

Impact de la modulation du microbiote intestinal par un régime riche en fibres dans la prévention des cancers

10 450 euros pour le Projet « Evaluer les capacités préventives des cancers par un régime riche en fibres »

En  2020, le Gefluc Grenoble a finanle projet de recherche du Docteur Dalil Hannani, pour le compte du CNRS. Ce projet vient compléter celui financé en 2018 : « Optimiser la composition de la flore intestinale à l’aide de pré-biotique pour améliorer l’efficacité de l’immunothérapie anti-tumorale« 
Pour être au plus proche de la réalité chez l’Homme, ce présent projet vise à tester si une alimentation riche en prébiotique peut aider à réellement prévenir l’apparition de cancers quand on est exposé à des substances cancérigènes.

Vers une meilleure compréhension de l'environnement de la tumeur ovarienne

12 000 euros pour la recherche sur le cancer ovarien

En 2020, le Gefluc Grenoble a financé le projet de Nadia Alfaidy, directrice de recherche INSERM pour le compte du CEA. Le sujet traite de la caractérisation du rôle de l’EG-VEGF (Facteur de croissance endothélial vasculaire dérivé de la glande endocrine) et de ses récepteurs dans le développement et la progression du cancer ovarien.
Il faut savoir que le cancer de l’ovaire séreux de haut grade est considéré comme le plus mortel des cancers gynécologiques.

En 2017, dans le cadre de « l’aide aux malades« , le Gefluc Grenoble a financé le projet du docteur Stéphane Bouvier, agissant pour le GHM (Groupe Hospitalier Mutualiste), à hauteur de 15 000 €.
Il s’agit d’une étude prospective, visant à évaluer l’intérêt de l’apprentissage de l’autohypnose pour des patients traités par chimiothérapie pour un cancer colorectal ou du sein. L’autohypnose permet de réduire la consommation médicamenteuse et les effets indésirables des chimiothérapies.

Vous avez un projet en lien avec le cancer ?

 

Vous êtes un chercheur, une entreprise, une association ?
Vous avez un projet en lien avec la recherche contre le cancer, l’aide aux soins ou aux malades ?

Chaque année, le Gefluc Grenoble émet un appel à projets sur le territoire Dauphiné Savoie.